Regardons le fn dans les yeux

Regardons le fn dans les yeux

FN : Un parti xénophobe, simpliste, démagogue, populiste et profondément idiot !

Malheureusement le fn fait des scores électoraux importants, et imprègne le paysage politique français. Il aspire au pouvoir, il est donc légitime de regarder ce qu'il est. Pour comprendre son impact, son programme, sa manière de penser, il faut le regarder droit dans les yeux. C'est un parti raciste, avec des références au fascisme et au nazisme. C'est un parti hypocrite sur son programme social. Cherchant à accaparer tous les électeurs et soutiens, il détourne les aspirations populaires des politiques sociales, au profit de politiques xénophobes. En cela il est un très bon agent du grand capital, un chien de garde, sale et borne, du système. Il cherche a capter les électeurs par un discourt simpliste, démagogique et populiste. Ce sont des discours agressifs et vide de toute intelligence, tout est bon pour capter des voix. L'intérêt général n'a pas sa place dans ces discours. Pour comprendre réellement qui il est, il faut disséquer sa façon de penser, une manière d'exprimer son agressivité. C'est le signe d'une pensée troublée, perturbée. Mais peut-être que le trait le plus marquant chez le fn est cette aspiration à réflechir le moins possible et cette difficulté à penser correctement les choses, à avancer dans le bon sens. Cette façon de penser les rend façile à manipuler.



I. Introduction

Malheureusement le fn fait des scores électoraux importants, et imprègne le paysage politique français. Il aspire au pouvoir, il est donc légitime de regarder ce qu'il est. Pour comprendre son impact, son programme, sa manière de penser, il faut le regarder droit dans les yeux. C'est un parti raciste, avec des références au fascisme et au nazisme. C'est un parti hypocrite sur son programme social. Cherchant à accaparer tous les électeurs et soutiens, il détourne les aspirations populaires des politiques sociales, au profit de politiques xénophobes. En cela il est un très bon agent du grand capital, un chien de garde, sale et borne, du système. Il cherche a capter les électeurs par un discourt simpliste, démagogique et populiste. Ce sont des discours agressifs et vide de toute intelligence, tout est bon pour capter des voix. L'intérêt général n'a pas sa place dans ces discours, en tout cas si nous y réfléchissons bien. Pour comprendre réellement qui il est, il faut disséquer sa façon de penser, une manière d'exprimer son agressivité. C'est le signe d'une pensée troublée, perturbée. Mais peut-être que le trait le plus marquant chez le fn est cette aspiration à réfléchir le moins possible et cette difficulté à penser correctement les choses, à avancer dans le bon sens.

Il est important d'argumenter contre le fn. Si la diabolisation, je dirais plutôt rejet émotionnel, est nécessaire, elle peut s'acompagner d'une argumentation appaisée, calme et réfléchie. Nous avons raison, il est important de le dire et de faire de notre mieux pour convaincre.

II. Un parti raciste, des références au fascisme et au nazisme


Malheureusement le sentiment raciste est assez développé en France. Nous voyons de temps en temps des singes racistes s'agiter dans nos stades. J'ai toujours été admiratif vis à vis de ce joueurs noirs, qui font face à ces agressions, de façon calme et digne. Cela tranche avec l'aspect primitif de ces singes.

Si vous jetez un œil sur certains forums, vous pourrez voir des propos de type « les bougnoules aux fours ». Vous pouvez voir de véritables messages transpirer de haine xénophobe, mais plus rarement les personnes les prononcer en public, à la télévision. C'est toujours plus facile derrière un écran d'ordinateur. Je me suis toujours demandé comment les militants fn s'expriment entre eux. Je veux dire loin des caméras. Les discours de leurs dirigeants, eux, semblent plus édulcorés, en tout cas en public. Il ne faut pas s'y tromper, ces propos viennent justifier les sentiments de haine brute que peut éprouver une partie de la population. Ils viennent créer une communauté politique où cette haine vient se fondre. Si cette haine ne pouvait s'exprimer et ne pouvait se fondre dans une communauté, elle se dissiperait. Le fn vient l'entretenir, l'alimenter, ce qui peut conduire à de la discrimination, voir, dans certains cas, à des agressions physiques.

Bérurier Noir, Salut à toi

J'ai des origines juives, mon grand-père était juif, avec ce que cela comprend comme angoisse. Que peut-on me faire à cause de cette étiquette ? Il a dut fuir Paris, pendant la guerre, pour se réfugier dans le Berry. Il a toujours été athée, et donc il croyait à la laïcité, cela va de soit. Il existent des propos qui m'interpellent et m'inquiètent. Pourquoi Le Pen a-t-il dit que « les chambres à gaz nazis étaient un point de détail de l'histoire de la Deuxième Guerre mondiale » ? Qu'espère-t-il ? Si c'était un détail serais-ce grave si cela se répétait ? Il n'y a jamais eu de génocide comme ça, sans une préparation verbale. Personne n'a dit que Jeanne d'Arc était un détail de l'histoire de France ! La bête immonde rôde ! Et cela veut vraiment tout dire.

Je dois reconnaître que j'ai été moi même un peu surpris, quant j'ai appris qu'il existe des ramifications entre la mouvance fn (personnes proches du fn dont Jean-Marie Le Pen et militants d'extrême droite française) et le hezbollah islamique en passant par un soutient à la Syrie de Bachar el-Assad. Le hezbollah est un mouvement islamiste, antisémite, qualifié de terroriste par le parlement européen, prônant le djihad et appelant à « la guerre contre les Juifs et la destruction d'Israël ». Ils sont accusés d'avoir commis des attentats et des prises d'otages. Ce lien indirect entre le fn et le hezbollah islamique, par l'intermédiaire du gouvernement de Bachar el-Assad, n'a pas été dénoncé par Marine Le Pen, qui est floue sur la question. Je trouve scandaleux que qu'un parti à dimension national français est des ramifications avec des gens comme ça. D'où la question : Jean-Marie Le Pen soutient-il indirectement le hesbollah islamique ? Je m’appuis sur un article de l'Humanité du 20 août 12 intitulé « Syrie : l'extrême droite française en campagne pour Assad ». Je constate également que Marine Le Pen a un discourt hostile à une intervention militaire en Syrie que personne ne souhaite. Elle s'agite, s'excite, s'enerve mais son discourt est totalement crétain, personne ne souhaite une intervetion militaire.

Marine Le Pen veut interdire le voile et la kippa dans l'espace public. Constatons que les catholiques sont exclus de cette humiliation. Ce n'est plus de la « laïcité », l'espace public n'est pas un lieu de vivre ensemble, plus les catholiques sont exclus. Un rappel historique s'impose. J'ai cherché a savoir si l'une des premières mesures nazis n'était pas d'interdire la kippa (justement). La question mérite d'être approfondie. Nous constatons que le fn et les nazis partagent un certain racisme, un certain antisémitisme. La manière où les nazis ont persécutés les juifs ont commencé peu à peu, de petites vexations, des petites humiliations, des discriminations. Et le tout s'emballent jusqu'au génocide. Des historiens pensent que la solution finale n'était pas planifié à l'avance. Elle serait venue au fil des circonstances et des surenchères antisémites. Une politique raciste ne conduit pas forcément au génocide, mais l'histoire nous montre que c'est possible. Quel intérêt à une tel politique ? Ne vaut-il pas mieux de la stopper tout de suite ?


III. Phénomène Marine Le Pen, réel changement ou communication ?

Marine Le Pen à pris un tournant par rapport à son père en fustigeant les banques, et en promettant des politiques sociales. Ces promesses sont-elles crédibles ? D'une part il faut constater que l'électorat frontiste est avant tout populaire. Ensuite Sarkozy, qui à conduit une politique d'inspiration frontiste, à échoué. Et son échec social est patent. Quelque part Marine Le Pen cherche à exploiter cet échec, qui est aussi l'échec du fn. Il existe aussi un paradoxe entre les forces de l'argent, qui veulent du concret et les forces populaires qui veulent des bonnes intentions, pour donner leur bulletin. Il est possible de satisfaire les deux avec des promesses qui ne sont pas tenus. C'est exactement ce qu'a fait Nicolas Sarkozy. De plus personne ne verra Marine Le Pen violer ses promesses, il faudrait qu'elle arrive au pouvoir, pour cela. Nous sommes dans une démarche exclusivement électoraliste, et ce n'est pas la première fois. De par le passé le fn à émis des programmes contradictoires sur ses intentions sociales et maintient un flou destiné à accaparer le plus d'électeurs possibles. Le fn s'accommode au plus offrant, et le plus offrant sont sans doute le milieu des entreprises et du capital. Pour ces gens là le fn est une aubaine, il accapare l'électorat populaire et le détourne de revendications sociales. Une politique antisociale comme celle de Sarkozy aurait été impossible si le PCF fessait 20%. Heureusement le fn est là (sic). Quelque part l'électorat populaire subit les conséquences de son vote. Au lieu d'avoir une politique sociale, de partage des richesses, nous avons une politique migratoire. Détourner l'électorat populaire des revendications sociale et le diriger contre les boucs émissaires que sont les étranger, voila le succès du fn. Que ce soit Marine ou Jean-Marie, le fn est et restera un agent du grand capital. Le bon ouvrier fn est celui qui subit les bas salaires, la peur du chômage, la crise et qui défoule ses frustrations sur les étrangers ! Ça arrange certains, même s'ils prétendent le contraire !

Bérurier Noir, Fils De

Marine Le Pen est elle crédible dans sa politique de dénazification du fn ? La question se pose dans la mesure où les dérapages de son père ont malgré tout plombé son score électoral. Jean-Marie a t-il été renié ? Ces propos ont certes été plus ou moins dénoncés mais il reste président d'honneur du parti. Quant est-il des sympathisants nazis qui participent à sa vie ? Ont-ils été exclus ? Non certains sont même candidats à des responsabilités politiques. Sauf évidemment si cela se voit trop, il ne faut pas s'étaler sur facebook en fessant le salut hitlérien et une croix gammé dans le dos. Un sympathisant nazi peut participer, être candidat aux cantonales, mais ne doit pas s'afficher comme tel ? Nous risquons d'avoir des élus assez particuliers comme ça. Réelle dénazification où communication ? J'ai bien peur qu'il ne s'agisse que d'une opération de com'.

Le problème aussi c'est que tous les gens qui sont au fn ont accepté, d'une manière ou d'une autre les provocations de Jean Marie sur les chambres à gaz, sur les nazis ... Marine qui est aujourd'hui la présidente n'a pas trouvé bon de quitter ce parti ! Ces provocations son structurants au fn, tout le monde jusqu'à aujourd'hui s'est positionné par rapport à eux, et les ont ignorés (dans le meilleur des cas).

Et puis le fn ne serait pas le fn sans discourt xénophobe. Cette obsession des origines, de ceux qui sont différents, est la raison d'être du fn. Marine est plus sournoise que son père. Ce ne sont plus des provocations qui font scandale, mais des petits signes qui entretiennent cette obsession. Si Marine soutient un bouché, c'est forcément un marchant de porc. Pourquoi pas de dinde ou de boudin ? C'est pour choquer les musulmans. Puis cette hystérie autour de la viande halal, n'y a t'il pas de problèmes plus importants ? Et pour justifier toute cette xénophobie, elle continue de faire circuler le fantasme de l'immigration massive qui mettrait la France à genoux. Cette obsession xénophobe n'a rien de bon. Elle est sources de confits, de violences. Puis nous savons où cela peut conduire. A une autre époque, certain avaient une obsession anti-juive et juraient de combattre « un complot juif » paranoïaque et fantasmatique. La logique est la même, même si elle ne conduit pas forcément aux mêmes extrémités.

C'est une sorte de fascisme « à visage humain » que propose Marine Le Pen. Nous voyons mal se que cela veut dire. C'est plus une question apparences, c'est du fascisme tout court. Leur conception de la « liberté d'expression » n'est-elle pas « laisser moi proliferer des insultes et taisez vous (ou je vous flanque un procès) » ? Ce n'est pas très tolérent. Marine Le Pen est souvant floue, indécise. Elle n'impose aucune ligne sur des questions sensibles ! Est-ce réellement elle qui prends les décisions et fait les choix ? Elle laisse s'exprimer des opinions odieuses du fn sans les contrarier ou en les contrariant provisoirement et mollement (quant-ils sont trop apparents). Elle est un pantin médiatique, un cache sexe, destinée à laisser vivre le fn en maquillant sa vraie nature aux médias et aux citoyens ?

Le discourt frontiste est interessant à analyser. Il a un caractère fondamentalement mensonger. Les faits ainsi que les mots sont trafiqués est signifient parfois le contraire de leur sens d'origine. Il en est ainsi du mot « laïcité », au lieu de signifier le savoir vivre ensemble où les réligions sont rangées dans le domaine privé, ce mot signifie anti-musulmant, anti-islam. C'est ainsi que ces gens, soit disant pour la laïcité, ont des contacts avec les integristes catholiques et utilisent la laïcité contre les musulmants de façon très rigoureuse. Deux poids, deux mesures ! « Venez priez pour la laïcité, mes enfants ! ». D'une manière générale le fn vit dans un mensonge, se crée des phantasmes, fabrique des peurs et des problèmes imaginaires. Le fn a besoin de mentir, pour s'exciter contre tel ou tel groupe de personnes. Ainsi si Marine Le Pen utilise des mots tel que « laïcité », « démocratie » ou « république », leur sens est falicifié. « Démocratie » signifie le droit aux insultes racistes, soit disant au nom de la libérté d'expression, ce qui est totalement anti-démocratie. Et le refus de toute critique, une soit disant « oppression » verbale les conduit souvent dans des procédures judicières. C'est donc une « démocratie » et une « libérté d'expression » qui autorise les insultes racistes et interdit toute critique en retour, ou en leur égart. Ce n'est plus une « démocratie », c'est du fascisme ! Marine Le Pen trafique les mots plus que son père, ces mots sont plus propres, les références historiques plus corrects, ce qui donne l'apparence d'un changement. Mais vu que leur sens est facifié, le discourt ne change que superficiellement par rapport à celui de son père.

IV. Un discourt simple, démagogique et populiste

La première aspiration de l'extrême droite, est d'exprimer son agressivité. Il ne faut pas trop réfléchir pour ça, surtout pas. L'intelligence permet de surmonter ses préjugés. Il faut oublier ça ! Il faut faire des efforts pour réfléchir le moins possible, pour mieux exprimer son agressivité. Le discourt est donc simple. Il est douteux, même si les leaders du fn le voulaient, qu'ils ne réussissent pas à bien réfléchir. Ils ne sont pas là par hasard ! Il n'est pas utile d'établir scientifiquement la stupidité des Le Pen, pour arriver à cette conclusion. Si le discourt est simple, c'est pour mieux capter l'agressivité de l'opinion publique et à la transformer en voix. Des cibles privilégiée sont nos gouvernants, pour essayer de prendre leur place. C'est un parti avant tout démagogique et populiste. C'est le néant sidéral de la réflexion intellectuelle, pour défouler son agressivité. Démagogue car il flatte l'opinion, dans notre cas raciste, avec un discourt simpliste pour s'assurer ses faveurs, sans se soucier de l'intérêt général. Populiste car il prétend que nos gouvernants ont trahi le "peuple" (qui les ont élus).

Marine Le Pen utilise beaucoup de mot "évident", elle est dans l'affirmative sur des sujets que je juge douteux. Mais c'est une forme de réflexion qui laisse peu de place au doute, une réflexion peu poussée. Il est facile d'affirmer et plus difficile de démontrer ou d'argumenter (surtout pour certain !).

Il est très instructif de regarder la vidéo, que j'ai joins au paragraphe. Le gouvernement est incompétent, ce qu'il fait est scandaleux etc.. mais les raisons avancées ne tiennent pas forcément la route. D'abord la France a eu tort de soutenir Ben Ali, au début de la Révolution Tunisienne, mais a eu tort de ne pas l'avoir accueilli a son départ. Il faut savoir, l'a t-on trop soutenu ou pas assez ? Bon, mais en tout cas c'est scandaleux ! Elle n'a pas de lien avec Ben Ali, elle ne lui a pas fait l'accolade, rendez-vous compte, dit elle avec insistance et des petits coups de tête ! Bien sur les tunisiens sont violents, ils pillent etc.. comme si la France ne connaissait rien au Révolutions ! C'est tout un aspect raciste, même si ces commentaires paraissent insipide. « Je trouve très grave qu'un ministre, de la République française à qui on demande s'il a, oui ou non, la double nationalité se permette de ne pas répondre », dit elle avec des petit coups de tête insistant. Gravissime effectivement, a côté de ça, avoir des nazis dans ses rangs et essayer de les faire élire, est une grosse blague (sic) !

La deuxième vidéo est formidable (j'ai du la retirer car elle avait un problème). La crise nucléaire de fukushima a été la réalisation de tout les cauchemars écologiques et une grande angoisse. Marine Le Pen va essayer d'en profiter et de gagner des électeurs. La solution, a juste titre aurait été de remettre en cause le nucléaire (ma proposition est bien sur électoraliste !), mais le fn est un agent du grand capital. Il ne peut pas faire ça. La solution et c'est absolument scandaleux, est de protester contre le manque de préparation face aux désastres écologiques. Préparons-nous a voir nos centrales nucléaires exploser, à voir la mer monter et balayer nos côtes, à manger des pesticides, à vivre dans la pollution. Il y a urgence, nous ne sommes pas assez préparés à cela ! Elle propose une garde nationale civile pour nous secourir en cas de catastrophe, 100_000 personnes ça crache ! J'imagine mal 100_000 personnes entrer dans la centrale de fukushima, mais bon. Puis nous avons des pompiers, si cela ne suffit pas l'armée peut venir en renfort, voir des volontaires. Pour ces gens là, des exercices ont été pratiqués. Est-ce nécessaire de remplacer ces gens compétents, par des incompétents ? Personnellement, je reste perplexe par l'idée de me faire secourir par des retraités. Mais bon, s'il le faut ! La vidéo continue avec son baratin et son attitude scandalisé. La vidéo se termine par un certain nombre de propositions économiques. Tout ce que je peux dire, est qu'elle ne cassent pas la baraque, même un élève de terminal ferait mieux. Premièrement elle veut que la banque de France prête au trésor, à des taux pratiquement nul. L'idée est bonne, tellement bonne qu'elle a été réalisée, il y a deux cents ans sous la Révolution. A l'époque les gouvernements imprimaient des assignats. Ils en avaient imprimés tellement qu'une inflation galopante et une crise économique s'est installée. Ensuite elle veut une dévaluation pour « oxygéner » l'économie. Vous allez comprendre le scepticisme de la journaliste, qui a l'air d'avoir une bien meilleur culture générale que Le Pen. Après la crise de 1929, de nombreux pays ont « oxygénés » leur économies, résultat : Hitler et la seconde guerre mondiale. Ach ünser fuhrer ! Bref c'est un discourt simple, agressif, primitif et profondément idiot !

Question : « les Le Pens sont ils idiots ou simplement manipulateurs ? » Effectivement ils ont fait leur beurre, politique et économique, grâce à ce discourt. D'un autre côté ils ont adhéré à cette idéologie, et ce n'est pas un signe d'intelligence. Personnellement je me réfère à leur discourt, à leur manière de réfléchir. Il n'y a pas une parcelle d'intelligence là dedans ! Même des personnes d'extrême droite pourraient avoir un discourt et une réflexion moins simplet. Marine est une conne intersidérale !

Le discourt de Marine dans sa façon de s'exprimer, à pris la suite de son père. C'est un discourt hystérique, agressif, une obsession xénophobe. C'est un discourt simple, mensonger, démagogue et populiste. C'est un discourt qui cherche constamment à se justifier, même (et c'est assez ironique) par le mensonge. Le succès de ce discourt est sa faculté de faire du bruit et sa rencontre, malheureusement, avec un électorat xénophobe. Mentir pour mieux s'énerver, est un concept intéressant ! Mentir pour mieux se justifer, est un concept pércutant ! Pourquoi donc appel ai-je Marine une « conne intersidérale » ?

V. L'esprit et la manière de penser de l'extrême droit

L'esprit et la manière de penser d'extrême droite est particulier, c'est d'exprimer son agressivité contre leurs boucs émissaires. Cet esprit peut être plus ou moins teinté. Il faut remarquer que les nazis ont poussé sa logique jusqu'au bout, le génocide, le crime, le meurtre de masse. Celle-ci n'est pas systématique, mais montre jusqu'où il peut aller. Ce qu'il est capable de faire. Cet agressivité, qui est une fin en soit, il faut toutefois la justifier par des prétextes hypocrites, conduit la personne à ressentir une volonté de nuire, de faire mal, vis à vis de ses boucs émissaires. Cela leur procure un sentiment de supériorité, c'est très étonnant qu'ils ressentent cela, mais cela leur plaît bien. Cela peut conduire à un culte de la violence. Bien sur cet esprit peut-être plus ou moins teinté, mais il est un signe de troubles psychologiques et comportementales. Ce n'est pas l'état d'esprit d'une personne équilibrée, ni la meilleur voie pour accéder au bonheur ! La personne qui ne vivrait que par cela deviendrait une espèce de sociopathe. Cette agressivité se voit chez Jean-Marie Le Pen, plus ou moins en privé. Il va insulter tout le monde, provoquer, créer le scandale. Il me fait penser à ces pauvres types, qu'il faut parfois supporter, et qui ne peuvent s'empêcher de cracher leur agressivité sur tout le monde.

Be this one - Soyez celui-ci

Bien évidemment il est délicat pour ces partis, où ses dirigeants de se présenter comme cela. D'où l'utilité de l'hypocrisie. S'il est délicat de se présenter tel qu'on est, il est bon de trouver plein d'arguments fallacieux pour se justifier. Je note chez les sympathisants du fn, une réelle honte d'eux même, le besoin de se cacher, pour exister. Quant serait-il si leur dirigeants n'étaient pas hypocrites ? Voteraient-ils toujours fn ? Le fn a réellement besoin d'hypocrisie pour exister. Remarquez le sens du mot laïcité que lui donne le fn. Il veut dire le contraire de son sens initial.

Il existe chez ces gens une véritable volonté de ne pas réfléchir, en tout cas le moins possible. Cela les gène pour exprimer leur agressivité. Mais malgré cela, ils se croient intelligents et supérieurs ! S'ils n'aiment pas les intellectuels, c'est que les intellectuels les incitent dans ce sens. Ils les perçoivent comme une grave agression. Il ne faut pas les faire réfléchir contre leur gré. Ils n'aiment pas cela.

Si l'extrême droite a besoin de boucs émissaires, pour exprimer son agressivité, comment les choisir ? Il serait délicat que leurs boucs émissaires répondent à leur agressivité et leur fassent mal, voire aient le dernier mot. D'où l'idée de choisir des gens faibles, sur qui tombent les préjugés. Ce sont des gens dont les habitudes et les mœurs, sont vu comme différentes, car les électeurs potentiels ne s'identifient pas à eux, ils se sentent différents. On ne peut pas dire que l'extrême droite fesse preuve d'un courage débordant dans ces choix.

Une autre caractéristique de l'extrême droite est d'être un mouvement d'hommes, avec ce que les hommes ont de plus primitifs. Les femmes y sont peu nombreuses. Ceux qui pourraient ressembler à des bœufs, semblent aimer cette chaude complicité. Et malgré leur propos homophobes, ils se regroupent entre eux, à l'endroit que l'élégance féminine évite. Certes il y a quelques femmes, mais elles sont des exceptions. Ces mouvements sont principalement dominés pour les hommes et le machisme. La sagesse féminine se détourne de ces idées, c'est trop primitif pour elles ! Elles ont bien raison.

Le 21 avril 2002, la gauche a fait un score, entre 32% et 44%, aux premier tour des élections présidentielles. Pourtant, elle se fait éliminer par une extème droite à moins de 18%. Son score, qui est mauvais, est au moins le double ! Nous avons un réel problème dans le fonctionnement du multipartisme en France. Nous devrions pouvoir compter les voix de gauche et de droite, pour le second tour, tout en ayant de multiples candidatures. Malheuresement le système actuel est un pretexte, pour le vote utile ! Il faut entamer des négotiations et trouver un accord qui ne lèse personne.
adophe thiers assassin de masse

Je me pose une question sur l'extrême droite, « quelle est leur relation aux lois ? ». Pour vivre ensemble, il faut des lois. Toutes ne sont pas bonnes, bien sur, et elles se discutent. Mais elles s'imposent à nous dans la mesure où elles sont démocratiques et se justifient moralement. Or chez l'extrême droite, j'ai franchement le sentiment qu'ils veulent imposer leurs lois aux autres et ne respectent seulement celles qui les arrangent. Un écologiste par exemple demandera une taxe sur l'essence. Mais il la paiera de sa poche, souvent même il prendra les devants (préférant le vélo). L'extrême droite ne se soumet pas à ses propres lois, elles s'imposent aux autres. Elles exprimes l'agressivité de ses auteurs sur leurs bouc émissaires. Ces lois ont une connotation égoïste. Jean-Marie Le Pen à été condamné à de multiples reprises. Parfois (peut-être souvent) ces condamnations seront contre productives électoralement et bien sur financièrement. Il semble que son seul plaisir ait été d'humilier tel ou tel population où de frapper telle ou telle opposante. Une pratique que semble avoir remis en cause sa fille. C'était leur intérêt, Jean-Marie se comportait comme un délinquant. Certains diront qu'il est un « gros porc ». N'est-il pas un sans papier des impôts ? Il lui a fallu un redressement fiscal !

Le dernier point que j'aborderai est leur égoïsme. Certain problèmes peuvent se résoudre par le dialogue et l'entre-aide. Ce n'est pas du tout l'état d'esprit de l'extrême droite. L'égoïsme, voire le conflit, sont des valeurs sûres. Et encore c'est un euphémisme, l'égoïsme rime avec vol, humiliation. Il faut léser ses victimes, toujours les mêmes, les bouc émissaires. Au fn, il n'a jamais été question de construire des logements ou de financer des nouveaux emplois. Il a toujours été question de prendre ceux des « immigrés » !

Certains politiques ne tiennent pas leur parole ! Est-ce une raison de voter fn ? Leur parole vaut-elle d'avantage ? Leur arrivisme, leur manière de penser que la fin justifie les moyens, un certains sens du mépris, me font passer que non, bien au contraire. Il ne faut pas chercher bien loin des programmes contradictoires où décousus, voir simplistes et incohérent. Si certains politiques ne tiennent pas leur parole, le fait que le fn en profite est bien le comble de l'ignorance. C'est une escroquerie. D'une manière générale au sujet du fn, « Pourquoi lutter contre la grippe, en attrapant la peste ? »

VI. Conclusion

Avant de conclure je voulais attirer votre attention sur son slogan, « la France aux français » ? Outre une connotation raciste évidente, ce slogan est parfaitement stupide. La France appartient déjà aux français. Au travers d’élections démocratiques, ils élisent leurs représentants. Et les représentants du peuple, expression de la volonté générale, réunis en assemblée nationale, ont accordés le droit de séjour aux étrangers. Ce slogan veut-il dire que les citoyens ont l'obligation de voter Le Pen ?

Hippo and Dog - Bandiera Rossa

Regarder le fn dans les yeux, c'est regarder ces références historique, sa sympathie pour le nazisme, ces tendances racistes, ces pulsions fascisantes. Il ne faut pas se laisser berner par le bon coup de com' de Marine Le Pen, elle ne change pas fondamentalement le fn. Le contenu de son discourt reste simple démagogique, populiste et profondément stupide. Ces propos ne servent qu'a accaparer des électeurs, quels qu'ils soient. Peut-être se qui fait l'extrême droite c'est sa manière particulière de penser, sa volonté d'exprimer son agressivité, son besoin de trouver des boucs émissaires. Il est grave d'avoir un parti comme ça dans notre beau pays de France, pays des droits de l'homme. Il est très grave qu'un tel parti ait réussit à accéder au second tours de l'élection présidentiel.

Si l'agressivité - le racisme est une forme d'agressivité gratuite - est pour le fn un élément clef, posons nous la question de ce que cela implique et jusqu'où cela peut conduire. Peut-on être agressif et tolérant ? Peut-on être diplomate, conciliant et agressif ? Ce sont des piliers de la démocratie qui s'effondrent. Une politique agressive, ce sont des conflits, voir des guerres. Puis jusqu'où peut aller cette politique ? Aujourd'hui l'extrême droite insulte, profane des cimetières, plus rarement agresse physiquement, mais jusqu'où iraient-ils si la justice ne les surveillait pas ? N'y a t'il pas un risque de surenchères ? Où est la limite ? C'est pour une politique où l'agressivité est une fin en soit - même s'ils essayent constamment de la justifier - que le fn est dangereux !

Un fn soft peut-il exister ? Ce n'est pas possible tant que l'agressivité reste une « valeur » (c'est gênant d'appeler ça une valeur) essentielle du fn. Les gens se sont positionnés par rapport à ça, pour ou contre - le racisme est bien sur une forme d'agressivité gratuite. Il ne peut y avoir de fn soft sans dénonciation vigoureuse de cette tendance agressive, sans remise en cause d'un fondement du fn. Ce qui est très loin d'être le cas. Marine Le Pen n'a pas changé grand chose, le fn à toujours la même manière de penser.

Un fait marquant du fn est la phrase de Jean Marie Le Pen sur les chambres à gaz qui seraient un détail. Tout les militants et électeurs se sont positionné par rapport à cela. Et il est toujours président d'honneur. Cette phrase est structurante pour le fn, nous devrions amener Jean Marie Le Pen à Auschwitz, voir ces horreurs. Il est vraiment le dernier des abrutis d'extrême droite, le dernier des üntermensch du cerveau (il me comprends mieux comme ça). Certains pensent même qu'on peut voir son petit cerveau, quant il ouvre sa grande gueule. Il faut provoquer la réflexion même chez les électeurs frontistes, peut être que grâce à la démocratie de débat nous y arriverons.

Un zeste de patriotisme est une bonne chose, mais le fn sont des faux patriotes. L'extrème droite est appelé, par les anglo-saxons « false flag wavers » (ceux qui agitent la fausse bannière ) car ils sont anti-démocratiques. Seul les valeurs Républicaines sont acceptables en France et cela exclut tout racisme et xénophoblie. La France a déclaré que « les hommes [et les femmes] naissent librent et égaux en droits » et nous pouvons en être fiers. Ce zeste de patriotisme peut s'exprimes à bon escient au travers de la culture et de l'histoire.

Je vous conseil le très bon livre « Hitler, comprendre une exception historique » de Paul Simelon. L'auteur, qui avec beaucoup de respect pour les victimes, tente d'analyser froidement la logique du nazisme. L'horreur parle d'elle même et comprendre est le meilleur moyen d'éviter qu'une telle monstruosité se répéte.

Le monde suit une certaine logique. C'est la Raison qui guide nos pas. Nous nous y soumettons de grès ou de force. Vous pouvez faire des dégats, attaquer je ne sais qui et je nais quoi. Mais un jour ou l'autre la Raison gagne, et elle vous écrase. Vous subissez sa dictature, la dictature intellectuelle. Vous étes un con. En plus vous faites des effores pour être encore plus con.

VII. Commentaires



lien inutile

lien inutile

Dernière modification le samedi 10 juin 2017 à 20H40