James Manley

James Manley

Quelques lignes sur moi, pour que vous sachiez qui je suis.

Quelques lignes sur moi, pour que vous sachiez qui je suis.



Moi, avec une chapka de l'armée rouge !
Je suis membre du PG et du parti des verts d'engleterre et du pays de Galles
NE CLIQUEZ PAS ICI:
C'est agaçant !
ça m'énerve

Je m'appelle James Manley et je suis né à Manchester. J’ai un père anglais et une mère parisienne et j'ai la double nationalité Franco-Britanique. J’ai vécu, juste après ma naissance, 9 ans en Allemagne avant de venir France. Quelle que part je suis européen mais comme beaucoup de binationaux, je suis un étranger partout, que ce soit en France ou en Angleterre et j'ai de la chance que se soit pas trop péjoratif. Pourtant je me sens plus français et j'aime ce pays, qui a vu la naître les droits de l'Homme [et de la Femme]. C'est un pays qui a une grande histoire, sans avoir été ce qu'il y a de pire, nous portons en nos mémoires ce qu'il y a de meilleur. Le front national et la xénophobies y sont des taches, mais elles seront balayés par l'histoire et le courant humaniste qui sommeil dans nos consciences.

J'ai fait des études supérieurs jusqu'au DESS, et j'ai obtenu un diplôme en intelligence artificielle à Paris VI, Jussieu. J'ai toujours aimé les mathématiques et les disciplines logiques. Cela à été l'aboutissement d'un parcourt et une spécialisation en informatique, qui me permet exercer en tant qu'ingénieur. J'avais hésite avant ce choix et j'avais obtenu un DEUG de physique et un en Mathématiques-économie. J'ai été déçu par la seconde par la simplicité et les contradictions des thèses économiques.

Je travail actuellement à mon compte, où je crée des jeux sur Internet et je gère mon petit réseau de serveurs. Je me sens plus libre, sans avoir de comptes à rendre à une hiérarchie.

Je suis un homme féministe, je trouve assez naturel de respecter et de revendiquer l'égalité parfaite entre hommes et femmes. Je suis toujours surpris par le comportement des autres hommes envers elles. Si on aime les femmes, on les respect et on les traitent en égales. En quoi cela pose problème ? Je me suis toujours sentit différent des autres hommes. J'ai par exemple du mal à comprendre cet amour pour le foot masculin. Vous me trouvez peut-être un peu misandre (misogyne envers les hommes), mais j'y vois un culte de la virilité. Par contre j'aime bien le foot féminin, et j'y assiste de temps en temps. C'est gracieux, élégant, et je trouve moins primitif. Bref, le foot masculins c'est pas mon truc ! J'aime beaucoup les chats, ils ont quelque chose de féminin. Ils ont du caractère comme les vrais femmes !

Je suis un idéaliste, je défends les valeurs de solidarité et de justice. De nature optimiste, je souhaite participer à la mise en place d'un monde meilleur pour les générations futurs. J'ai évolué à la manière de Jaurès vers la gauche radicale tout en restant fidèle à mes convictions démocratiques, tel mon admiration pour Solidarność, Vaclav Havel ou Alexander Dubček. Je me revendique d'un nouveau socialisme à visage humain pour mettre en avant l'aspect démocratique de la gauche radicale. J'ai été de gauche depuis la mi 90 et entre 2007 et 2009 je me suis radicalisé. D’abord j'ai rejoint la CGT, après une initiation syndicale à la CFDT. Puis déçu des socialistes j'ai quitté le PS pour le parti de gauche en 2009. J'aime bien Jean-Luc Mélenchon, j'ai une très bonne opinion de lui et de de son programme. Du côté anglais, je suis membre du parti des verts du Kent et j'admire Caroline Lucas. J'ai été fidèle et donateur à Amnesty International depuis de nombreuses années, même si je ne partage pas la dépénalisation de la prostitution. Je soutiens la voie nordique de lutte et de volonté d'abolir la prostitution. J'ai fréquenté ou été militant chez les efFRONTé-es (féminisme), la Fédération de la Libre Pensée (laïcité - athéisme), Acrimed (médias), ATTAC (anti-mondialisation), et les amis de la commune (histoire).


lien inutile

lien inutile

Dernière modification le dimanche 25 juin 2017 à 12H44